Le bourreau porte généralement un masque : celui de la justice.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dure semaine [Lena]

Aller en bas 
AuteurMessage
Nate Cooper
|Perfect Admin|
Catch me
avatar

Nombre de messages : 231
Citation : La vengeance est une justice sauvage.
Coeur : What are you talking about ?
Date d'inscription : 09/07/2008

Feuille de personnage
Groupe: King of the city, what else ?
Relations:

MessageSujet: Dure semaine [Lena]   Dim 20 Juil - 1:13

  • Bon et bien voilà, Nathan a définitivement tout avoué à Lena, et comme c’était à prévoir, elle l’a très mal prit. C’était son choix de tout lui dire maintenant. Il aurait pu attendre un peu, mais ça n’aurait absolument rien changé. Autant tout balancé tout de suite non ? Au moins comme ça c’est terminé, et en plus désormais il n’a plus rien à lui cacher. Bien évidemment, la réaction de Lena lui a fait du mal. Elle lui a dit des propos blessants, sans chercher à avoir une explication. Elle n’a même pas demandé pourquoi il a fait une telle chose. Quand on vous avoue une telle révélation, la première des choses qu’on est cessé faire c’est demander pourquoi, non ? Et bien pas Lena. Elle a préféré lui jeter un regard sombre et partir de la pièce. La minute d’avant elle lui tenait la main et la lui caresser. La minute d’après elle le détestait. Fallait pas s’attendre à mieux. Nathan est d’ailleurs persuadé qu’en ce moment même elle le hait au plus au point. Et peut être même qu’elle est en train de préparer sa vengeance, tout comme lui. Qu’elle va venir sonner chez lui pour lui tirer une balle dans la tête, pour que cette fois il ne s’en tire pas. Il ne souhaite vraiment à personne ce qu’il est en train de vivre. Tout aurait été surement plus simple si elle lui en avait voulu de faire partit de la bande. Mais non même pas, elle a été adorable. Elle ne lui a fait aucun reproche, aucune remarque. Elle c’est contentée de rester auprès de lui, en s’excusant à chaque fois. Lena est une fille bien, et maintenant à cause de lui elle risque de changer.

    Ca fait maintenant une semaine que Nathan n’a pas revu Lena. Elle n’est jamais repassé le voir à l’hôpital, prendre de ses nouvelles. Mais il ne peut pas lui en vouloir pour ça. Comme elle a l’a si bien dit, l’homme sur qui elle a craqué est le meurtrier de son père. Au moins maintenant Nathan sait clairement qu’elle a flashé sur lui. Et il a tout gâché. Ca fait une semaine, et pourtant elle lui manque beaucoup. Il pense à elle chaque jour en se demandant ce qu’elle est en train de faire ou de penser de lui. Si ils se reverront un jour et si elle arrivera à lui pardonner. Nathan est sortit hier de l’hôpital. C’est lui qui a insisté pour partir, pour ne pas laisser sa petite sœur toute seule. Les médecins ont accepté à condition qu’il change son pansement tous les jours. Avec une plaie comme la sienne, c’est fortement déconseillé de la laisser s’infecter. Il était d’ailleurs torse nu en train de se soigner quand quelqu’un sonna à la porte. Evidemment, c’est toujours dans ces moments que quelqu’un vient vous déranger. Il se pressa donc puis mit un bandage sur sa blessure avant de descendre pour ouvrir. C’est surement encore sa sœur qui a du oublier ses clés. Il était sur le point de râler quand il réalisa que ce n’était pas Jenny, mais bien Lena sur le pas de sa porte. Il la regarda un moment, sans savoir quoi dire. Si ça se trouve il a raison, elle vient pour le buter.


    Je suppose que peu importe ce que j’ai à dire tu ne m’écouteras pas …

    Ouais ça c’est évident. Il a tellement de choses à lui dire, mais il sait qu’elle ne voudra rien savoir. Il se demande tout de même ce qu’elle fait ici. Elle a plus du tout envi de lui parler n’est ce pas ?

_________________


Si vous regardez longtemps au fond des abysses,
les abysses voient au fond de vous.
Je suis les abysses.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blind-justice.discutforum.com
Lena Parker

avatar

Nombre de messages : 97
Citation : Le caractère de la femme, sans exception, se meut sur deux pôles, qui sont l'amour et la vengeance.
Coeur : There is only you in my head...
Date d'inscription : 10/07/2008

Feuille de personnage
Groupe: &. POLICIERS
Relations:

MessageSujet: Re: Dure semaine [Lena]   Dim 20 Juil - 1:43

    Une semaine venait de passer depuis que Nathan avait avoué à Lena que c’était lui qui avait tué son père. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle était loin de se douter que c’était lui le meurtrier de son père. Elle était même persuadée que c’était une autre personne. Charly. Finalement, elle avait tout faux. Et elle s’est même éprise de l’homme qui lui a pris la seule personne a qui Lena pouvait bien tenir. En même temps, Lena n’allait pas le remercier d’avoir tué son père non plus. D’accord, c’était un criminel mais c’était tout de même son père. Elle n’aimait pas forcément ce qu’il faisait de ses journées mais il a toujours été là pour elle. Ouai, c’est un peu normal que la réaction qu’elle avait eu lui avait fait du mal mais il ne s’attendait quand même pas a ce qu’elle réagisse d’une autre façon ?! Elle ne lui avait fait aucune remarque sur le fait qu’il faisait partit de la bande. Après tout, elle ne lui en voulait pas. Du moins c’était avant qu’il lui avoue que c’était lui qui avait tué son père. En une semaine, Lena n’avait pas revu Nathan et elle n’avait pas du tout cherché à le revoir. Elle aurait très bien pu lui rendre visite à l’hôpital ou simplement prendre de ses nouvelles mais pourtant, elle n’avait rien fait de tout ca. C’est sur qu’elle lui avait dit clairement qu’elle était en train de craquer pour lui. Si elle a pensé à lui durant cette semaine ?! Sans arrêt… Il a tué son père et pourtant, elle a des sentiments pour lui et ca elle ne peut pas l’oublier. Tout aurait été beaucoup plus simple si elle ne ressentait rien pour lui. Bon par contre là, il allait falloir qu’elle retourne le voir. Elle chercha son adresse dans les fichiers de la police avant de prendre ses affaires et de s’y rendre. Pourquoi perdre du temps ?! Au moins, ca sera fait comme ca. Elle espérait quand même que ca soit Nathan qui viendra lui ouvrir. Une fois arrivée devant la maison, elle se gara et alla sonner à la porte. Comme elle l’avait espéré, c’était bien Nathan qui était venu lui ouvrir la porte quelques secondes plus tard et il était torse nu d’ailleurs. Ce qui n’est pas vraiment une bonne chose d’ailleurs. Lena le regarda dans les yeux lorsqu’il lui fit sa première remarque.

    Non… Je suis pas là pour t’écouter…

    Bon d’accord, ce n’était pas super sympa comme remarque mais après tout, elle disait la vérité. Si elle est venue, ce n’est pas du tout pour l’écouter. Du moins, pour le moment elle n’avait pas envie de l’écouter. Elle continua de le regarder dans les yeux un moment sans rien dire, avant de mettre son sac devant elle et d’en sortir le masque que portait Nathan sur lui le soir où elle lui avait tiré dessus. Elle lui tendit son masque et retira directement sa main une fois que Nathan l’eu prit.

    Je suis venu te le rendre… Ca va pas vraiment me servir à grand-chose et si tu veux savoir, je compte pas te dénoncer…

    Une fois qu’elle eut finit sa remarque, Lena ne tarda pas à s’éloigner avant de retourner vers sa voiture. A quoi ca servirait de rester plus longtemps de toute façon. Au moins, maintenant il sait qu’elle n’a aucune intention de le dénoncer à la police mais bon, ce n’est pas pour autant qu’elle est prête à lui pardonner d’avoir tué son père. Une fois arrivée à sa voiture, Lena regarda une nouvelle fois Nathan avant de remonter à l’intérieur.

_________________


    » FEELINGS DOESN'T BE CONTROL...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nate Cooper
|Perfect Admin|
Catch me
avatar

Nombre de messages : 231
Citation : La vengeance est une justice sauvage.
Coeur : What are you talking about ?
Date d'inscription : 09/07/2008

Feuille de personnage
Groupe: King of the city, what else ?
Relations:

MessageSujet: Re: Dure semaine [Lena]   Dim 20 Juil - 2:14

  • Faut quand même avouer qu’il avait le mince espoir qu’elle prenne de ses nouvelles. Même si c’était pas de façon directe. En appelant l’hôpital ou quelque chose comme ça. C’est dur de se dire qu’une des personnes qui comptent le plus à vos yeux ne tient même pas à savoir si vous êtes encore en vie ou non. Parce que de toute évidence, il aurait très bien pu y rester, même l’opération finit ! Et la vérité c’est qu’elle n’en a strictement rien à faire ! Et ça fait mal, très mal de se l’avouer. Le coupable dans l’histoire c’est pas Nathan, c’est le père de Lena ! C’est à cause de lui qu’ils en sont là aujourd’hui. La seule erreur qu’ils ont fait Lena et lui, c’est avoir des sentiments l’un pour l’autre alors que c’était interdit. Oui il a tué un homme, mais est ce que vraiment un blâme que de souffrir au point de ne plus pouvoir le supporter ? Au point d’être prêt à tout pour que la blessure s’apaise ne serait ce que légèrement. Quand Lena lui dit qu’elle n’était pas là pour l’écouter, Nathan baissa la tête. D’accord, il ne mérite même pas qu’elle fasse un effort. Elle croit qu’elle est la seule à avoir souffert. Pourtant c’est loin d’être le cas. Ca fait des années qu’il a mal au fond de lui, et ça continue encore aujourd’hui. C’est même encore pire depuis qu’il a apprit qu’il avait tué le père de la jeune femme. Il releva ensuite le regard vers elle quand elle lui redonna son masque. Il avait raison, elle ne l’a pas dénoncé, et elle ne compte pas le faire. Elle tient à lui au point de lui laisser sa liberté. C’est un geste extrêmement touchant, vraiment. Le jeune homme la regarda dans les yeux jusqu’au moment où elle retourna dans sa voiture. A ce moment là il passa une main sur son visage puis balança de toutes ses forces le masque de cuir qu’il avait en main. Ce qui par la même occasion, lui fit carrément mal à la poitrine. Va falloir se calme sinon ses points de sutures vont se rouvrir. Il ne peut pas la laisser partir comme ça. Il ne veut pas qu’elle sorte de sa vie. Il se dépêcha alors la rejoindre avant qu’elle ne démarrer se voiture. Il est torse nu et en chaussette, mais il s’en fiche complètement. Il ne veut pas perdre la femme qu’il aime. Il ouvrit alors la portière du côté passager pour que Lena écoute ce qu’il a à lui dire.

    Je pourrais te dire une centaine de fois que je suis désolé, ça ne changera rien à la situation. Pour te dire la vérité, je me fiche complètement que tu me dénonces ou non. La prison c’est rien par rapport à ce que je suis en train de vivre maintenant. Tu penses peut être m’épargner, mais tu peux me croire quand je te dis que la pire des punitions qu’on puisse me donner c’est te voir sortir de ma vie, sans pouvoir rien faire pour t’en empêcher.

    Nathan marqua ensuite une pause en baissant la tête. Il n’a plus rien à perdre désormais. Soit il lui dit tout ce qu’il a sur le cœur pour tenter de réparer ses erreurs, soit il la laisse partir et il se résigne à la voir sortir de sa vie pour toujours. Et ça c’est clair qu’il en est incapable. Il peut totalement comprendre qu’elle le déteste. Mais il a le droit de croire que l’amour peut vaincre un sentiment comme la haine ou la vengeance. Après tout, Lena l’a sauvé grâce à ça. C’est son amour qui lui a fait comprendre qu’il était temps pour lui d’arrêter de faire tout ça. Qu’il était tant d’avoir une vie normale et de devenir quelqu’un de bien. Il pensera toujours que les criminels doivent être punis, mais c’est pas à lui de donner cette punition. Il n’a rien d’un juge, il est juste un garçon qui vient d’avoir le cœur brisé.

    Tu sais c’est drôle … J’ai une plaie affreuse sur la poitrine mais c’est pas elle que je ressens le plus. La blessure qui me fait le plus mal c’est celle qui a en moi depuis que jtais dis la vérité. Et malheureusement, celle là je peux rien faire pour la soigner. Tu dois surement penser que c’est des paroles en l’air qui servent juste à t’attendrir. Mais tu te trompes … Ce que je veux de te dire c’est que ta vengeance tu l’as eu … Tu m’as détruis de toutes les façons qu’un homme peut être détruit. Et je t’en remercie … Parce que maintenant je vais pouvoir me reconstruire, que ça soit avec ou sans toi. Bien sur sans toi ça sera beaucoup plus douloureux et difficile, mais je m’en sortirais. Je finis toujours par m’en sortir.

    Voilà, il lui a dit ce qu’il avait sur le cœur. Si elle part, au moins il n’aurait aucun regret. Désormais elle sait tout ce qu’il pense et tout ce qu’il ressent. Ca ne changera surement rien, mais il se sent soulagé. Il la regarda dans les yeux un moment puis referma la portière de sa voiture pour la laisser s'en aller.

_________________


Si vous regardez longtemps au fond des abysses,
les abysses voient au fond de vous.
Je suis les abysses.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blind-justice.discutforum.com
Lena Parker

avatar

Nombre de messages : 97
Citation : Le caractère de la femme, sans exception, se meut sur deux pôles, qui sont l'amour et la vengeance.
Coeur : There is only you in my head...
Date d'inscription : 10/07/2008

Feuille de personnage
Groupe: &. POLICIERS
Relations:

MessageSujet: Re: Dure semaine [Lena]   Dim 20 Juil - 15:58

    Lena aurait surement pris de ses nouvelles et elle serait carrément venue le voir à l’hôpital s’il ne lui avait pas avoué que c’était lui l’homme qui avait tué son père. D’ailleurs elle faisait complètement fausse route sur cette histoire. Lena était très loin de se douter que c’était lui qui avait tiré sur son père. En même temps, il parlait très rarement de lui lorsqu’ils se voyaient. Par contre il se trompe, elle n’en avait pas strictement rien à faire de savoir comment il allait après l’opération. Il faut la comprendre aussi, elle entend de la bouche de l’homme qui lui plait que c’est lui qui a tué son père quelques mois auparavant. Elle qui voulait se venger et mettre cette ordure derrière les barreaux, elle change complètement d’avis maintenant qu’elle sait que c’est lui… Peut-être qu’elle a tord, mais elle n’arriverait pas vraiment à supporter de le voir en prison, surtout si c’est par sa faute qu’il y est. Lena ne va pas le dénoncer et elle lui a bien dit clairement. Ca montre quand même qu’elle tient à lui et ca, même si elle a appris que c’est lui qui lui a retirer la seule personne qui comptait pour elle. Du moins, ce n’est plus vraiment la seule maintenant qu’elle connait Nathan. Elle était sur le point de démarrer la voiture lorsque Nathan ouvrit la portière de côté passager et qu’il se mit à enchainer pas mal de phrase. Lena tourna alors la tête vers lui pour l’écouter attentivement. Elle continuait toujours de le regarder lorsqu’il lui dit que la pire des punitions c’était de la voir sortir de sa vie sans qu’il ne puisse rien y faire. Quand il marqua une pause en baissant la tête, Lena en profita pour ajouter quelque chose.

    J’aurais très bien pu te dénoncer… Après tout, j’avais ton masque pendant une semaine et j’aurais très bien pu cracher le morceau. J’ai rien fait… T’as tué mon père et pourtant je continus de penser tout le temps à toi… Le truc c’est que t’es devenu important pour moi, sinon crois moi j’aurais eu aucun problème à te balancer…

    C’est vrai après tout ! Lena aurait très bien pu le dénoncer et pouvoir enfin voir l’assassin de son père derrière les barreaux et pour un bon bout de temps. Pourtant, Lena n’a aucune intention de cracher le morceau et de balancer l’homme qui la fait totalement craquer rien qu’en la regardant. C’est une bonne chose s’il peut comprendre qu’elle le déteste et ce n’est pas vraiment la peine de dire que c’est le cas. Pourtant, il y a toujours ses foutus sentiments qui sont présents et ca elle va avoir du mal à les effacer. Puis, Nathan se mit à parler une nouvelle fois. Elle ne pense pas que ces des simples paroles en l’air qu’il lui dit simplement pour pouvoir l’attendrir. Lena n’avait pas arrêté de le regarder droit dans les yeux lorsqu’il était en train de lui parler. Même si elle le déteste, elle n’arrive pas à détacher son regard de celui de l’homme qui lui plait. Il referma ensuite la portière de la voiture de Lena. Elle resta un moment sans rien faire lorsqu’il commença à rentrer chez lui. Lena attendit quelques secondes avant de sortir de la voiture et de s’adresser à Nathan.

    J’étais dans ma chambre…

    Elle était toujours proche de sa voiture et elle s’était simplement mise à lui parler. Elle attendit qu’il se retourne et qu’il la regarde avant de rajouter quelque chose.

    Quand t’es venu pour tuer mon père… J’étais dans ma chambre à écouter ma musique parce que j’étais persuadée que c’était des flics qui venaient une nouvelle fois lui poser des questions pour un coup foireux qu’il avait pu faire. J’ai attendue plusieurs minutes avant de sortir de ma chambre et j’étais surprise de voir la porte d’entrée ouverte alors je suis descendue et je l’ai vu… Je me suis jamais entendue avec ma mère et quand elle a su que j’étais dans ma chambre alors que son mari venait de se faire tirer dessus, elle m’a tout remis sur le dos. Pour elle, tout est de ma faute…

    Pendant qu’elle était en train de lui parler, Lena se rapprochait de Nathan. C’était mieux pour lui parler que d’être à plusieurs mètres de lui non ?! Une fois qu’elle fut plutôt proche de lui, elle s’arrêta et elle finit par baisser légèrement la tête une fois qu’elle eut finit de faire remarque. Elle arrête pas de s’en vouloir depuis plusieurs mois de la mort de son père mais là c’est encore pire. Elle se trouve en face de l’assassin de son père et elle est incapable d’aller le dénoncer alors que c’est surement ce que de nombreuses personnes feraient. Elle releva la tête au bout de quelques secondes, les larmes aux yeux avant de taper Nathan à l’épaule. Bon bien évidemment, elle le tapait de l’autre côté où il avait sa blessure.

    Pourquoi… Pourquoi la seule personne qui comptait pour moi ?! Pourquoi est-ce que tu me l’as pris ?!

_________________


    » FEELINGS DOESN'T BE CONTROL...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nate Cooper
|Perfect Admin|
Catch me
avatar

Nombre de messages : 231
Citation : La vengeance est une justice sauvage.
Coeur : What are you talking about ?
Date d'inscription : 09/07/2008

Feuille de personnage
Groupe: King of the city, what else ?
Relations:

MessageSujet: Re: Dure semaine [Lena]   Dim 20 Juil - 17:25

  • Oui, si Nathan ne lui avait pas avoué la vérité, il se doute bien qu’elle serait venue le voir. Après tout, même si ils ne se connaissaient pas très bien ils sont tout de même proches l’un de l’autre. Du moins ça c’était avant qu’il décide de lui dire qu’il a tué son père. C’était le choix de Nathan de tout lui révéler. Maintenant il doit en subir les conséquences, et le moins que l’on puisse dire c’est qu’elles sont lourdes. Sincèrement, ce n’est pas un tort de laisser Nate en liberté. Oui il a tué son père, oui il a tué de nombreuses autres personnes, mais ça partait vraiment d’une bonne intention. Si il avait su le mal que ça causerait chez Lena jamais il ne l’aurait tué. Mais maintenant c’est trop tard et il faut faire avec. Nathan la regarda quand elle lui dit qu’elle continué de penser tout le temps à lui et qu’il était important à ses yeux. Il a totalement conscience que c’est grâce à ce qu’elle éprouve pour lui qu’il est toujours ici. Sans ça, il serait déjà derrière les barreaux. Mais sans ça, il ne lui aurait probablement jamais dit que c’était lui le meurtrier de son père. On peut dire que ce qui le sauve c’est l’amour. Maintenant on peut se demander si ce sentiment est assez fort pour effacer la haine que ressent Lena pour lui. Il l’espère, et il attendra tout le temps que ça prendra. Nathan était sur le point de rentrer chez lui quand il entendit la voix de la jeune femme. Il se retourna alors, puis écouta ce qu’elle avait à lui dire. Oh, ça fout un coup d’apprendre qu’elle était dans sa chambre au moment où il a tiré sur son père. Elle était donc présente pendant ce moment. Qu’est ce qu’il peut dire après ça franchement ? Aucun mot n’est capable de retranscrire ce qu’il ressent en ce moment. C’est un mélange de peine, de colère contre lui-même, et de regrets.

    Ecoute Lena je …

    Il n’eut pas le temps de continuer sa phrase puisque la jeune femme se mit à le frapper à l’épaule. Bon d’accord, il mérite qu’elle le frappe. Mais il s’en fiche, ce qui le dérange là en ce moment même c’est qu’elle ait les larmes aux yeux. Il sait combien c’est difficile de parler des personnes qu’on a perdu. Là en seulement quelques minutes elle vient de lui dire qu’elle était présente pendant le meurtre de son père et qu’en plus sa mère lui fait porter le chapeau. En le tuant, Nathan ne pouvait pas imaginer une seule seconde qu’il allait causer autant de dégâts. Il s’en veut vraiment beaucoup, mais ça ne change rien pour Lena. Elle s’en fiche complètement qu’il se sente mal à cause de tout ça, et qu’il regrette de l’avoir blessé. Nathan baissa la tête quand elle lui demanda pourquoi il lui avait prit la personne qui comptait le plus pour elle. Bon et bien c’est surement le moment de lui raconter toute l’histoire. Elle doit probablement penser que comme il est dans la bande, qu’il l’a tué sans raison particulière. Qu’il a découvert que son père était un meurtrier et qu’il n’a pas cherché plus loin pour pouvoir l’achever. Mais elle se trompe, il a eu une très bonne raison de commettre cette acte. Il relava la tête, tout en regardant Lena dans les yeux.

    Un jour ma mère et moi on a été à la banque pour m’ouvrir un compte. C’était censé être une après midi comme une autre, seulement rien ne s’est passé comme je me l’étais imaginé. Ya un homme qui est rentré avec une arme, il a demandé à ce qu’on lui passe tout le fric des coffres, et il a tiré … Il a tiré de façon aléatoire, dans le tas. Moi j’ai eu la chance de m’en sortir sans une seule égratignure, mais ma mère a été touchée. Je me suis immédiatement rapproché d’elle pour tenter de la sauver, mais j’ai rien pu faire … Elle s’est éteinte dans mes bras. Cet homme a tué ma mère parmi d’autres dizaines de personnes. Il a détruit des familles, enlevé des parents à leurs enfants, enlevé des femmes et des maris. Et cet homme c’était ton père. Je voulais me venger, je voulais qu’il paye pour le mal qu’il a causé à ma famille. C’est pour ça que je l’ai tué …

    Bien sur, c’est extrêmement dur pour Nathan de parler de tout ça. C’est comme si il était en train de revivre la même journée. Chaque détail, chaque mot prononcé sont encore gravés dans sa mémoire. Alors oui il a tué son père, mais ce n’était que justice. Après lui avoir raconté toute l’histoire, Nathan baissé légèrement la tête. Il ne s’attend pas à ce qu’elle le pardonne c’est certain, mais elle peut quand même le comprendre un peu non ? Il souffla un coup puis se reconcentra sur la jeune femme.

    La vengeance me rongeait de l’intérieur, il fallait que je l’apaise. Mais je voulais pas que ça soit au prix de te perdre. J'ai besoin de toi Lena ...

_________________


Si vous regardez longtemps au fond des abysses,
les abysses voient au fond de vous.
Je suis les abysses.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blind-justice.discutforum.com
Lena Parker

avatar

Nombre de messages : 97
Citation : Le caractère de la femme, sans exception, se meut sur deux pôles, qui sont l'amour et la vengeance.
Coeur : There is only you in my head...
Date d'inscription : 10/07/2008

Feuille de personnage
Groupe: &. POLICIERS
Relations:

MessageSujet: Re: Dure semaine [Lena]   Dim 20 Juil - 18:31

    En même temps, Lena n’aurait pas vraiment pu s’empêcher de demander de ses nouvelles ou même de passer le voir lorsqu’il était à l’hôpital. Elle craque complètement pour lui et en plus de ca, c’était à cause d’elle qu’il s’est retrouvé dans cet endroit. D’ailleurs, elle s’en veut de lui avoir tiré dessus et elle s’en serait énormément voulu si ca avait été plus grave. Mais bon, elle aurait quand même été présente pour lui. Nathan a choisit de tout lui avouer et les choses étaient loin de se passer comme elle aurait pu se passer avant. Au moins, elle n’a pas a lui reprocher qu’il a pris son courage à deux mains et qu’il lui a dit que c’était lui qui avait tué son père. Il aurait très bien pu lui cacher encore pendant un moment. En plus de ca, elle venait d’apprendre qu’il faisait partit de cette fameuse bande qu’elle traquait depuis plusieurs mois. Ca elle aurait très bien pu l’accepter mais le fait que c’est lui l’assassin de son père, c’est beaucoup plus dur à accepter. Au moins il se rend bien compte que c’est bien grâce à ce que ressent Lena pour lui qu’elle a décidée de ne pas le balancer. On peut dire que d’un côté, Nathan à eu de la chance que Lena craque complètement pour lui et qu’il est important pour elle. Bon il faut bien avouer que si aussi Lena était venu le voir, ce n’était pas simplement pour lui rendre son masque, c’était aussi pour voir de ses propres yeux comment il allait. Même si elle préfère l’idée de lui rendre son masque et c’est tout. C’est vrai qu’elle se posait quand même des questions. Elle sait très bien que dans cette bande ils tuent les criminels mais bon après elle ne se doutait pas qu’il avait une raison particulière pour tuer le père de Lena. La jeune femme le regarda droit dans les yeux lorsqu’il lui dit que s’il a tué son père c’est parce que ce dernier avait tué sa mère. Elle arrêta directement de le frapper à l’épaule avant de baisser la tête.

    Tu dois vraiment me prendre pour quelqu’un d’égoïste…

    Après tout, c’est bien ce qu’elle est en train de penser d’elle. La jeune femme releva la tête après avoir fait sa remarque et croisa une nouvelle fois le regard de Nathan. Lena est en train de lui en vouloir parce qu’il a tué son père alors que lui il lui avait pris sa mère. Elle se doute bien que c’est dur pour lui de parler de tout ca, comme ca a été dur à Lena de parler de la mort de son père. Si elle peut le comprendre ?! Hum… Oui. Quand on prend un peu du recul, on se rend compte qu’il avait une très bonne raison pour tuer le père de Lena. Bon, elle n’est pas rendu au point de lui pardonner d’avoir tué son père. Du moins pas directement. En même temps, il faut la comprendre elle aussi. Elle ne s’est jamais entendue avec sa mère tandis qu’avec son père, c’était super et on lui a pris.

    En quoi t’as besoin de moi ?!

    C’est vrai, il venait de lui dire qu’il avait besoin d’elle. Elle a du mal à comprendre là. Bon, elle peut comprendre qu’il avait besoin d’apaiser sa vengeance, elle l’aurait bien fait aussi en mettant l’assassin de son père derrière les barreaux mais là franchement, ca servirait à rien. Il a lui bien avouer lui-même après qu’elle lui avait tiré dessus que c’était lui qui avait tué son père. Mais bon c’est pas vraiment la peine de parler de tout ca puisque de toute évidence, elle lui a dit clairement qu’elle ne comptait pas le dénoncer. Bon par contre, elle avait encore une question à lui poser.

    Comment… Comment t’as su que j’étais sa fille ?!

_________________


    » FEELINGS DOESN'T BE CONTROL...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nate Cooper
|Perfect Admin|
Catch me
avatar

Nombre de messages : 231
Citation : La vengeance est une justice sauvage.
Coeur : What are you talking about ?
Date d'inscription : 09/07/2008

Feuille de personnage
Groupe: King of the city, what else ?
Relations:

MessageSujet: Re: Dure semaine [Lena]   Dim 20 Juil - 19:36

  • Ouais le moins que l’on puisse dire, c’est que Nathan a fait preuve de courage. Enfin bon ça c’est pas nouveau, c’est sans doute sa plus grande qualité. Vaut mieux être courageux quand on fait ce qu’il faisait tous les soirs. Cependant avouer à Lena qu’il a tué son père, ça c’est une tout autre histoire. En lui avouant la vérité, il savait qu’il allait la perdre. Mais si il avait rien dit et qu’elle l’avait découvert par quelqu’un d’autre, là ça aurait été pire. C’est de façon définitive qu’il l’aurait perdu. Bien sur qu’il se rend compte que c’est grâce aux sentiments de la jeune femme qu’il est toujours en liberté. Et il lui en est vraiment reconnaissant. C’est pas n’importe quelle fille qui aurait capable de faire ça pour lui. C’est une très belle preuve de son affection, il ne l’oubliera pas. Ah, Nathan ignore complètement que venir lui rendre le masque était aussi un moyen pour elle de voir comment il va. Et bien comme elle a pu le remarquer, il est encore ses deux jambes et il a plutôt bonne mine. Evidemment sa blessure lui fait mal, mais bon ça c’est normal. Ca finira bien par passer. Du moment qu’il fait tout comme lui a dit le docteur, c'est-à-dire changer de pansement régulièrement, la douleur devrait vite passer. Nathan la regarda en hochant négativement de la tête quand elle lui dit qu’il devait ma prendre pour une égoïste. Non pas du tout. Elle ne pouvait pas deviner. Il aurait eu exactement la même réaction à sa place. En quoi il a besoin d’elle ? Oh, c’est assez difficile à expliquer. C’est quelque chose qu’il ressent au fond de lui. Quand elle est là il sent plus que bien, mais quand elle est loin de lui il y a un gros vide. Ya des personnes dont on peut se passer et d’autre non.

    Un seul être vous manque et tout est dépeuplé. J’ai besoin de toi dans ma vie, c’est aussi simple que ça. Ya toujours une personne dont on ne peut pas se passer, qui nous fait lever le matin, qui nous donner la force d’avancer. Et bien toi tu représentes cette personne pour moi. J’ai envi de changer de vie, d’être un garçon normal. Et cette vie je veux la partager avec toi.

    Bien évidemment, il y a de forte chance pour qu’il se fasse remballer. Elle vient d’apprendre qu’il a tué son père et lui il lui demande de partager sa vie. Mais tant pis, peu importe ce qu’elle va lui répondre. Au moins maintenant elle sait qu’il a besoin d’elle et qu’il aimerait sincèrement construire quelque chose avec elle. Ils ont partagés beaucoup de choses tous les deux. Comment c’est possible de trouver quelqu’un qui lui corresponde tout autant ? Nathan la regarda quand elle lui demanda comment il a su qu’elle était sa fille. Ahlala, elle pose toutes les questions qui le poussent à lui avouer absolument tout ce qu’il ressent pour elle. Il va vraiment se sentir gêner maintenant. Faut pas croire, ça le met pas très à l’aise de lui raconter à quel point il a besoin d’elle et à quel point il tient à elle. Mais bon, elle a totalement le droit de connaître la vérité.

    Le jour où t’as faillit me renverser, dès que t’es sortie de la voiture j’ai flashé sur toi … Je sais pas si c’était le coup de foudre, mais en tout cas à partir de cet instant j’ai pas arrêté de penser à toi. J’en ais parlé à mes amis, et c’est eux qui m’ont dit que t’étais la fille du meurtrier de ma mère. J’ai essayé de m’éloigner de toi, mais j’ai pas réussis.

    Et voilà, maintenant elle connaît toute l’histoire. Il ne sait pas si ça va servir à grand-chose tout ce qu’il lui a dit depuis qu’elle est venue sonner, mais au moins tout est au clair. Elle est au courant de toute l’histoire et aussi de ses sentiments pour elle. Nathan espère sincèrement qu’ils pourront un jour reprendre leur relation là où elle en est restée. Faut pas trop rêver, mais il a entièrement le droit d’espérer. Nathan la regarda ensuite dans les yeux en faisant un léger sourire.

    Je me sens trop gêné de t’avoir avoué tout ça …

_________________


Si vous regardez longtemps au fond des abysses,
les abysses voient au fond de vous.
Je suis les abysses.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blind-justice.discutforum.com
Lena Parker

avatar

Nombre de messages : 97
Citation : Le caractère de la femme, sans exception, se meut sur deux pôles, qui sont l'amour et la vengeance.
Coeur : There is only you in my head...
Date d'inscription : 10/07/2008

Feuille de personnage
Groupe: &. POLICIERS
Relations:

MessageSujet: Re: Dure semaine [Lena]   Dim 20 Juil - 20:41

    En même temps, il faut être un peu réaliste. Lena n’allait pas non plus lui sauter dans les bras et l’embrasser à pleine bouche après que Nathan venait de lui avouer que c’est lui l’homme qui avait tué son père. Oh oui, si Lena avait découvert ca par la bouche de quelqu’un d’autre, elle aurait été capable de commettre un crime. Bon bien sur, le terme est un peu exagéré puisque de toute évidence, Lena lui en aurait encore plus voulu mais pas au point de le tuer. De toute façon, elle en aurait tout simplement été incapable. Elle craque pour lui et même si elle sait que c’est lui qui a tué son père, ca risque d’être assez dur d’oublier l’homme qu’il a pu être avec elle depuis qu’ils se connaissent. Bon d’accord, au début ce n’était pas super bien partit sachant qu’il l’avait insulté mais bon, dès qu’elle a croisé son regard, ca avait bien changé. En même temps, elle n’a pas vraiment montré qu’elle venait aussi pour savoir comment il allait depuis qu’elle était partie de l’hôpital après qu’il lui avait dit que c’était lui qui avait tué son père. Lena le regarda lorsqu’il hocha négativement la tête quand elle lui avait dit qu’il devait la prendre pour une égoïste. C’est sur qu’elle ne pouvait pas deviner que son père avait tué la mère de Nathan.

    J’avais envie de vivre quelque chose avec toi… Et ca même en découvrant que tu faisais partit de cette bande mais maintenant, c’est différent… Je suis plus vraiment sure d’en avoir envie…

    Il avait bien raison de penser qu’il allait se faire remballer par Lena. N’empêche que ca la touchait quand même de savoir qu’il avait envie de construire quelque chose avec elle. C’est sur que maintenant, elle sait bien qu’il a besoin d’elle et qu’il veut partager sa vie avec elle. Après tout, elle avait bien le droit de savoir comment est-ce qu’il avait su qu’elle était la fille de l’homme qu’il a froidement abattu. Puisque de bon, en apprenant la vérité, elle s’est bien douté qu’il s’avait déjà qu’elle était flic puisque de toute évidence, Lena ne lui avait jamais parlé de son père. Lena le regarda lorsqu’il répondit à sa question. Elle esquissa d’ailleurs un léger sourire au début de sa remarque lorsqu’il parla du moment où elle avait failli le renverser. Oh… Alors comme ca il a flashé sur elle lorsqu’elle est sortie de la voiture.

    Tu cherchais à t’éloigner de moi et pourtant, on a passé la soirée en boîte de nuit ensemble… J’ai bien fait de dépasser la vitesse autorisée ce jour là alors…

    En même temps, elle s’en fichait un peu de rouler plus vite qu’il ne fallait puisque de toute évidence, c’est grâce à ca qu’elle a rencontré Nathan. Certes maintenant c’est plus compliqué que ca ne pouvait l’être. Lena le regarda lorsqu’il lui dit qu’il se sentait trop gêné de lui avoir avoué tout ca. Elle baissa légèrement la tête avant de la relever quelques secondes plus tard.

    Euh… Je devrais peut-être y aller…

_________________


    » FEELINGS DOESN'T BE CONTROL...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenny Cooper

avatar

Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 15/07/2008

Feuille de personnage
Groupe: Partisans
Relations:

MessageSujet: Re: Dure semaine [Lena]   Dim 20 Juil - 20:57

    Son frère était de retour à la maison depuis hier. Alors autant dire que ce matin, la jeune fille n'était pas rassurée de le laisser seul à la maison. Avant il était à l'hopital alors si jamais quelques choses lui arrivait il y avait toujours des infirmiers, des médecins mais à la maison il n'y avait rien. Jenny avait proposé à son frère qu'elle pouvait très bien sécher une journée de cours pour rester avec lui, mais il avait catégoriquement refusé car elle avait déjà séché le jeudi de la semaine passée lorsqu'elle avait apprit dans la nuit que son frère était hospitalisé. Depuis qu'il était rentrer à la maison, Jenny n'arrêtait pas de lui demander "ça va t'as besoin de rien?", elle avait de quoi s'inquièter quand même il avait reçu une balle en pleine poitrine. Et ce n'était pas n'importe qui qui avait tiré, quoi qu'il en soit il vallait mieux pour cette fille qu'elle ne croise pas son chemin. Jenny alla donc à l'école même si elle ne pouvait pas s'empêcher de s'inquièter pour son frère qui était seul à la maison. Elle voulait l'appeler à chaque changement de cours, mais sachant qu'il devait se reposer, elle ne voulait pas le reveiller. A son heure de manger, elle avait été prendre un repas à emporter près de l'université puis elle embarqua dans un bus qui l'ammena chez elle. Elle ne resta pas longtemps à la maison, elle voulait juste lui ammener de quoi manger, car dans son état il devait manger, mais elle ne voulait pas qu'il cuisine, ça risquait de tirer sur sa cicatrice... Elle aurait voulu rester à la maison, mais elle fut contraint de retourner en cours. Elle cru que cet après midi ne se terminerait jamais, il était si long... Pendant sa dernière heure de cours elle envoya un message à Johnny pour qu'il passe l'a chercher en voiture, car elle avait un truc à prendre au centre ville, et elle rentrerait plus vite chez elle. Ne pensez pas qu'elle se serre de lui, non, elle aimait passer du temps avec ce dernier et après la semaine de stress qu'elle a eu, elle voulait passer ne serais-ce que quelques instants avec lui. En sortant des cours, elle vit son ami et ils partirent au centre ville, elle fila donc à la pharmacie pendant que lui passa au tabac. Jenny avait prétexté qu'elle devait s'acheter des crèmes, mais en fait, Jenny avait des choses à prendre pour Nathan, car on lui avait donné de quoi faire son pansement mais seulement pour quelques jours alors Jenny devait racheter quelques petites choses. Il lui proposa d'aller boire un verre mais elle refusa, d'habitude elle aurait accepté mais là Nathan était tout seul à la maison, et elle ne pouvait pas le laisser seul plus longtemps, Jenny lui mentit une nouvelle fois pour dire qu'elle devait préparer ses examens, et Johnny compris très bien. Il l'a redéposa au coin de la rue, elle prit son sac de cours et son sac de pharmacie et marcha jusqu'à la maison qu'elle partageait avec son frère. C'est alors qu'elle vit une voiture qui lui était inconnue devant la maison, et elle ne tarda pas à voir deux personnes devant la maison, son frère, et une jeune femme. Il ne fallut pas longtemps à Jenny pour savoir de qui il s'agissait. C'était cette fille, cette Lena, celle qui avait tiré sur son frère. Elle était là devant la maison, elle était certainement suicidaire, d'où elle s'approchait de son frère après ce qu'elle lui avait fait. Et dire que Nate était torse nu, avec son pansement à la vue de tous, la pollution ça allait infecter la plaie à tous les coups xD et en plus il n'avait pas de chaussure, juste ses chaussettes aux pieds. En plus d'avoir reçu une balle dans la poitrine il voulait attraper une pneumonie? Il était vraiment pas nette celui là de sortir dans cette tenue... Elle s'approcha des deux jeunes gens qui avaient l'air de bien discutter, de quoi, elle n'en savait rien car elle n'arrivait pas à entendre. Lorsqu'elle arriva à deux petits mètres de la jeune femme qui lui tournait le dos elle pu entendre "je devrais peut être y aller", en voilà une bonne idée elle n'avait rien à faire ici. Le père de cette fille avait tué leur mère, et maintenant la fille avait presque tué son grand frère, alors il valait mieux pour elle qu'elle parte de chez eux. Jenny arriva à côté de Lena, elle ne regarda pas son frère, et avec sa main elle poussa violement sur l'épaule de la jeune fille.

    _Oui tu ferais mieux de dégager

    Le regard de Jenny était loin, très loin d'être amical même. Jenny se fichait bien de quoi ils pouvaient parler avant qu'elle n'arrive. Elle n'avait rien à faire ici après ce qu'elle avait fait à Nathan. Si elle ne partait pas très vite, ce serait Jenny qui s'occuperait de la faire partir à coup de pieds aux fesses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nate Cooper
|Perfect Admin|
Catch me
avatar

Nombre de messages : 231
Citation : La vengeance est une justice sauvage.
Coeur : What are you talking about ?
Date d'inscription : 09/07/2008

Feuille de personnage
Groupe: King of the city, what else ?
Relations:

MessageSujet: Re: Dure semaine [Lena]   Dim 20 Juil - 21:40

  • Oh mais Nathan aurait tout particulièrement apprécié qu’elle lui saute au cou et qu’elle l’embrasse à pleine bouche ! Bon d’accord, c’est bien beau de rêver. Jamais ça ne se serait passé de cette façon. Au lieu de ça il a eu le droit à des reproches et des regards loin d’être sympathique. Mais bon, il ne peut s’en prendre qu’à lui-même. Il faut absolument que Lena se rappelle du garçon que Nate a été avec elle lors de leur soirée passé ensemble. Parce que ce garçon il existe réellement, c’était pas un masque. C’est même exactement la personne qu’il est au fond de lui. L’homme qui sort la nuit pour tuer des criminels c’est pas ce qu’il est vraiment. Il espère qu’elle finira par s’en rendre compte. Nathan la regarda dans les yeux quand elle lui dit qu’avant elle avait envi de vivre quelque chose avec lui mais que désormais elle est plus sur que ça soit le cas. C’est sur que ça fait pas du bien à entendre, mais il s’attendait à une réponse comme celle là. Ca ne doit pas être facile de se dire qu’on craque sur l’homme qui a assassiné son père. Il peut le comprendre, c’est sur. Mais n’empêche qu’il en souffre. Il y a une grosse différence entre ne plus en avoir envi et ne pas pouvoir. Là elle vient clairement de lui dire qu’elle en avait plus envi. A partir de là, Nathan va devoir se faire une raison et admettre qu’il l’a probablement perdu pour de bon. Il a vraiment tout fait pour essayer de la récupérer, mais de toute évidence c’était un combat perdu d’avance. Tant qu’elle se montrera distance envers lui, il ne tentera jamais rien pour arranger les choses. Ca doit être la troisième fois qu’elle le remballe et il n’a pas envi qu’il y en ait une quatrième.

    Je comprends … Qui aurait envi de sortir avec meurtrier après tout.

    C’est comme ça qu’elle doit le voir à présent, comme un meurtrier. Le fait qu’il ait tué son père a largement prit le dessus sur la superbe soirée qu’ils ont passé ensemble en boite de nuit. Fallait pas espérer le contraire. Nathan a envi de partager sa vie avec elle, mais il sait que c’est pas réciproque. Il ne lui en veut pas du tout, c’est normal. N’empêche qu’il vient de remarquer un sourire sur le visage de la jeune femme et ça lui fait grandement plaisir. Il n’en avait pas vu depuis la nuit où il lui a annoncé qu’il avait tué son père. C’est un bon commencement non ? En tout cas ça lui redonne grandement espoir. Si elle tient sincèrement à lui comme elle le prétend, il y a une chance pour qu’elle le pardonne et qu’il envisage de former une relation. Bien sur ça sera pas avant un moment, mais tant qu’il est avec elle, il s’en fiche d’attendre. Nathan la regarda quand elle fit sa seconde remarque. Oui, il a essayé de s’éloigner d’elle mais ça a été un véritable échec.

    T’es sur de ce que tu dis ? Tu ne regrette pas de m’avoir rencontré ?

    Oui parce que là elle vient quand même de lui dire qu’elle a bien fait d’être en excès de vitesse ce jour là. Ca veut donc dire que malgré tout ça, elle est contente de l’avoir rencontré ? Nathan regarda la jeune femme quand elle lui dit qu’elle ferait mieux d’y aller, mais il n’eu pas le temps de répondre. Sans qu’il la voit arriver, Jenny prit la parole à sa place tout en poussant de façon assez brutal la jeune femme. Bon, là ça risque de devenir assez délicat comme situation. Jenny ne risque de pas tout comprendre. Il préféra d’ailleurs s’interposer entre elles. Il connaît bien sa sœur, et il sait de quoi elle est capable. Il se mit donc devant Lena pour tenter de la protéger.

    Jenny laisse la tranquille ! Elle est venue me rapporter le masque que j’avais quand elle m’a tiré dessus. Elle compte pas me dénoncer … Alors s’il te plais, lui fait pas de mal.

_________________


Si vous regardez longtemps au fond des abysses,
les abysses voient au fond de vous.
Je suis les abysses.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blind-justice.discutforum.com
Lena Parker

avatar

Nombre de messages : 97
Citation : Le caractère de la femme, sans exception, se meut sur deux pôles, qui sont l'amour et la vengeance.
Coeur : There is only you in my head...
Date d'inscription : 10/07/2008

Feuille de personnage
Groupe: &. POLICIERS
Relations:

MessageSujet: Re: Dure semaine [Lena]   Dim 20 Juil - 22:30

    Non mais Lena aurait très bien pu lui sauter au cou et l’embrasser à pleine bouche puisque de toute évidence, elle meurt d’envie de l’embrasser depuis un petit bout de temps. Elle l’aurait surement fait si la situation avait été bien différente. C’est vrai… Elle avait envie de l’embrasser et lorsqu’ils étaient tous les deux sur la plage pour observer le feu d’artifice, elle en avait eu l’occasion et pourtant, elle n’avait rien fait. Lena n’était pas pour autant aller le voir chez lui parce que de toute évidence, elle était persuadée qu’elle allait se faire rembarrer. Et lorsqu’elle le revoit, elle se met à lui tirer dessus parce qu’elle savait pas que c’était lui. Oui bon, elle aurait très bien pu l’embrasser après que son opération soit passée et lui dire ce qu’elle ressentait. Mais bon, à la place de ca, Nathan lui avait avoué que c’était lui qui avait tué son père et elle était partie et elle n’était pas aller le voir pendant une semaine. C’est vrai que ca serait une bonne chose si Lena pouvait se rappeler de l’homme qu’il a été lorsqu’ils passaient des moments ensemble tous les deux, comme le soir sur la plage où ils n’hésitaient pas à s’embrasser au coin des lèvres. Peut-être que si elle l’avait embrassé ce soir là, les choses auraient été différentes. Elles auraient surement été différentes ca c’est sur et peut-être même que Lena aurait penser qu’il se foutait de sa gueule et qu’il ne ressentait peut-être rien pour elle. Hum… Oui ! Elle peut confirmer que c’est dur de se dire qu’on craquer sur l’homme qui a tiré sur son père. Elle risque de se montrer distante envers lui mais ce n’est pas sur qu’elle le soit avant un bon moment.

    Je te vois pas comme un meurtrier…

    Bon d’accord, il a quand même tué son père froidement. C’est sur que ca doit changer puisqu’avant elle le regardait tendrement et maintenant ce n’est plus du tout de cette façon qu’elle le regarde. Peut-être que finalement, elle va avoir du mal à lui faire confiance. Hum… Oui. Elle avait esquissé un sourire lorsqu’il s’était mit à lui parler. Ca devenait rare un sourire de la part de Lena depuis qu’il lui avait avoué qu’il avait tué son père. C’est sur que c’est un bon commencement mais bon, il a encore le temps avant qu’elle lui pardonne. Lena le regarda lorsqu’il lui demanda si elle était sure de ce qu’elle disait et qu’elle ne regrettait pas de l’avoir rencontré. Elle hocha négativement la tête…

    Sure et certaine… Je regrette pas du tout de t’avoir rencontré. Je m’en serais voulu de t’avoir renversé, tout comme je m’en veux de t’avoir tiré dessus…

    Elle radote mais bon, c’est pas de sa faute. Elle s’en veut vraiment de lui avoir tiré dessus. Si elle savait que c’était lui depuis le début, jamais elle n’aurait appuyée sur la gâchette. Lena était toujours en train de regarder Nathan quand quelqu’un arriva à côté d’elle et qu’elle se mit à la pousser violemment. Y’a pas de doute, ca doit être sa sœur. Et puis bon, elle ne s’attendait pas à une remarque agréable non plus. En même temps, c’était normal, Lena avait tiré sur son frère. Lena remarqua ensuite que Nathan se mit devant elle et qu’il s’adressa à sa sœur.

    Non, elle a raison… Je ferais mieux de partir. Après tout, elle a perdue sa mère à cause de son père et je t’ai tiré dessus… Désolé d’être venue te déranger…

_________________


    » FEELINGS DOESN'T BE CONTROL...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenny Cooper

avatar

Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 15/07/2008

Feuille de personnage
Groupe: Partisans
Relations:

MessageSujet: Re: Dure semaine [Lena]   Dim 20 Juil - 22:48

    C'était vraiment un regard assassin qu'elle jettait à la jeune femme, mais après tout elle méritait qu'elle l'a regarde comme ça. Lena avait faillit lui flinguer sa vie lorsqu'elle avait tiré sur son frère. Jenny avait toujours été proche de son frère, ils avaient eu depuis toujours une relation très fusionnelle, certe il y avait eu quelques engueulades mais ils étaient toujours passés au dessus de ça, ils étaient vraiment proches tous les deux, Jenny avait toujours eu son frère à ses côtés, il l'aidait lorsqu'elle avait des problème, il l'a faisait sourire lorsqu'elle était malheureuse, il l'écoutait, il l'a comprenait mieux que quiconque, il avait toujours été là pour elle pendant ses 21 ans, et jamais elle n'aurait pu supporté de le perdre, sans lui elle n'était rien, elle avait encore besoin de lui pour évoluer et pour qu'un jour elle puisse voler de ses propres ailes. Pourquoi fallait-il que son frère s'interpose, il fallait toujours qu'il complique tout celui là. Lena était très chanceuse que Nate se mette entre elle deux car Jenny lui aurait déjà mit son poing dans la figure, mais après tout ce n'est rien par rapport à la peur et au mal qu'elle a eu lorsqu'elle a apprit que son frère avait reçu une balle en pleine poitrine. Jenny soupira en voyant son frère face à elle, il ne pouvait pas se pousser ne serais-ce que quelques secondes qu'elle aille régler ses comptes? "Laisse la tranquille" lui avait-il dit... C'est plus facile à dire qu'à faire.

    _Laisse la tranquille? Il faut peut être que je te rappelle qu'elle t'a tiré une balle en pleine poitrine, je dois te rappeler que t'as faillis y passer Nathan? Si elle t'a rapporté ton masque elle n'a plus rien à faire ici.

    La jeune étudiante décala légèrement la tête pour pouvoir croiser le regard de la jeune femme qui se trouvait derrière Nathan, ce n'était pas simple car Nathan était beaucoup plus grand qu'elle. Elle trouva le regard de Lena qui lui dit qu'elle avait raison, mais après tout Jenny a toujours raison^^ Oui elle ferait mieux de partir ça vaudrait mieux pour tout le monde. Elle fronça les sourcils lorsqu'elle lui parla de sa mère, si il y a bien quelque chose qu'elle déteste c'est que quelqu'un parle de sa mère en dehors des membres de sa famille. D'où elle parlait de sa mère? Elle ne l'a connaissait pas pour en parler et puis, c'était à cause de son père qu'elle était morte, alors il valait mieux que Lena n'évoque pas une nouvelle fois sa mère, sinon Jenny allait vraiment s'ennerver cette fois .

    _Dégage. Tu lui as fais assez de mal comme ça. Si tu l'avais tué ce soir là je jure que je t'aurais fais rejoindre ton connard de père.

    Jenny était la délicatesse incarnée quelques fois xD. Mais après tout, vous pensiez qu'elle allait bien prendre la rencontre avec la fille qui a presque tué son frère? Surtout que Jenny est assez impulsive, enfin très impulsive même. Lena ne comptait pas dénoncer son frère, heureusement d'ailleurs et puis c'était la moindre des choses elle lui avait quand même tiré dessus. En tout cas si jamais Lena avait dénoncé son frère, Jenny se serait vengée, elle aurait vengé son frère qui serait en prison à cause de cette flic... Elle reporta son regard sur Nathan qui n'avait pas l'air d'être très content, d'ailleurs Jennt s'en voulait d'avoir mal parlé à la fille qu'il aime, Jenny n'avait pas été très gentille elle le savait, mais il ne pouvait pas savoir la peur qu'elle avait eu lorsqu'elle avait apprit en pleine nuit que son frère était à l'hopital, elle avait vraiment cru qu'il allait rejoindre leur mère, et elle n'aurait jamais pu supporter une chose pareille, même si elle essayait de se montrer forte, c'était une fille très sensible et très fragile. Elle avait déjà eu une lourde peine à surmonter lors du décès de sa mère, elle n'aurait pas pu le faire pour le décès de Nathan, elle n'aurait pas eu la force. Maintenant qu'elle savait que son frère allait mieux et qu'il s'était plutôt bien remit de l'opération, il s'amusait à être à moitié nu dehors, il voulait vraiment la rendre folle?

    _Et qu'est ce que tu fais là Nate? Le medecin a dit qu'il fallait que tu te repose un maximum, et je ne pense pas qu'être dehors torse nu, sans chaussure en plus et en parlant avec la personne qui a faillit te tuer soit très recommandé.

    Jenny ne se comportait pas très bien, elle le savait, mais c'était comme ça. C'était de son frère qu'il s'agissait et elle ne voulait pas qu'il souffre encore à cause de cette fille. Elle ne connaissait pas Lena, si son frère s'interessait à elle c'était surement parce que c'était quelqu'un de bien, mais n'empêche qu'elle avait tiré sur son frère et ça c'était une grave erreur... De plus Jenny devait avouer qu'elle était plutôt mignone, au moins ce n'était pas une blonde refaite de partout, mais Lena avait tiré sur son frère, même si elle ne savait pas que c'était lui, ça ne changeait rien, elle lui avait quand même tiré dessus et ça Jenny n'était pas prête de le pardonner de ci-tôt étant donné qu'elle est super méga rancunière, et têtue par la même aucasion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nate Cooper
|Perfect Admin|
Catch me
avatar

Nombre de messages : 231
Citation : La vengeance est une justice sauvage.
Coeur : What are you talking about ?
Date d'inscription : 09/07/2008

Feuille de personnage
Groupe: King of the city, what else ?
Relations:

MessageSujet: Re: Dure semaine [Lena]   Dim 20 Juil - 23:35

  • Finalement, c’est peut être bien qu’ils ne se soient pas embrassés. Lena aurait surement finit par le regretter. Elle aurait eu l’impression d’avoir embrassé un inconnu. C’est sur que sur le coup ça fait mal quand on vous repousse, mais avec le recul il se rend compte qu’elle a eu raison. Au moins, si un jour par miracle ils s’embrassent, elle saura qui il est. Elle saura qu’il a tué son père, mais qu’il ne veut plus être ce genre d’homme. D’après les propos de la jeune femme, elle ne le voit pas comme un meurtrier. C’est déjà une très bonne chose. Parce qu’il n’aurait pas supporté d’être considéré comme tel par la femme qui fait battre son cœur. C’est difficile pour elle en ce moment, mais Nathan aimerait sincèrement qu’elle lui donne une seconde chance. Et cette fois là, il ne gâchera rien. Comme il lui a dit, il a besoin de retrouver une vie normale, comme n’importe quel homme de son âge. Mais sans elle ça sera un très mauvais commencement. Pourquoi est ce qu’elle ne lui ferait pas confiance ? Il lui a quand même avoué un secret que très peu de personne aurait été capable de dire ! Il l’a regardé dans les yeux et il lui a clairement dit qu’il avait tué son père. C’est pas comme si il avait tout fait pour lui cacher. Enfin bon tant pis, il ne va quand même pas pouvoir la forcer. Quand Lena lui confirma qu’elle ne regrettait pas de l’avoir rencontré, Nathan ne put s’empêcher d’esquisser un léger sourire. Ca fait vraiment très plaisir à entendre, surtout dans une situation comme celle là. Il a encore tellement de choses à lui dire, mais bon, avec Jenny c’est pas trop possible. Et d’ailleurs elle a l’air assez sur les nerfs. Ce qui est totalement compréhensible puisque que Nathan est en train de discuter tranquillement avec la fille qui a faillit le tuer. Nate regarda sa jeune sœur dans les yeux quand elle lui fit sa première remarque.

    Je sais ce qu’elle m’a fait, c’est pas nécessaire de me le rappeler. Mais elle aurait très bien pu me dénoncer à la police après avoir découvert la vérité, pourtant elle n’a rien fait. Alors respecte là au moins pour ça.

    Oui elle lui a tiré dessus, oui elle a faillit le tuer, mais faut pas non plus oublier qu’elle lui évite d’aller en prison. Quand l’ambulance est arrivée, elle a bien prit soin de cacher son masque. Elle aurait très bien pu le dénoncer, mais elle a rien fait du tout. Jenny n’est pas obligé de l’aimer, mais la moindre des choses c’est quand même de la respecter pour avoir empêché son frère de se retrouver en tôle. Franchement, c’est dur de se retrouver entre Lena et Jenny. D’ailleurs si il n’était pas là, c’est sur et certain que sa sœur n’aurait pas hésité à lui en coller une en pleine face. Quand on touche à sa famille elle est capable de faire beaucoup de choses, il en est conscient. Nathan baissa légèrement la tête quand elle Jenny rappela à Lena qu’elle lui avait fait assez de mal comme ça. Par contre, la phrase qui suivit ne lui plut pas trop. Ca ne se fait pas de dire ce genre de choses. D’accord elle l’aime pas, mais Lena n’a pas choisit d’avoir le père qu’elle a eu.

    Jenny ça suffit ! T’aimerais pas qu’on parle de maman de cette façon alors ne le fait pas pour elle. Oui son père est un meurtrier mais elle ne l’a pas choisit.

    Ah oui, Nathan peut le confirmer, là elle a rien fait dans la finesse. Elle est bien placé pour savoir que ce genre de remarques sur une personne qu’on aime qui a disparu ça fait très mal. Elle cherche surement à toucher Lena, mais ça il ne peut pas l’accepter. Par contre, elle a raison quand elle dit qu’il ne devrait pas être ici torse nu et en plus en chaussette. Bon, il pas eu le temps de se rhabiller tout à l’heure. La seule chose à laquelle il pensait c’était rattraper Lena. Il se tourna d’ailleurs vers la jeune femme, qui était toujours dos à lui. Sa sœur va le tuer après ce qu’il va dire, mais tant pis.

    Désolé pour tout. J’espère qu’on pourra se revoir.

_________________


Si vous regardez longtemps au fond des abysses,
les abysses voient au fond de vous.
Je suis les abysses.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blind-justice.discutforum.com
Lena Parker

avatar

Nombre de messages : 97
Citation : Le caractère de la femme, sans exception, se meut sur deux pôles, qui sont l'amour et la vengeance.
Coeur : There is only you in my head...
Date d'inscription : 10/07/2008

Feuille de personnage
Groupe: &. POLICIERS
Relations:

MessageSujet: Re: Dure semaine [Lena]   Lun 21 Juil - 0:15

    Sur ce point là, Nathan n’a pas totalement tord. S’ils s’étaient embrassés tous les deux, Lena aurait surement finit par regretter en découvrant que c’est lui qui était venu chez elle et qui avait tiré sur son père. Donc oui, finalement, elle avait bien fait de le repousser l’autre soir lorsqu’ils étaient en train de regarder le feu d’artifice sur la plage. C’est sur que s’ils ont l’occasion de s’embrasser, Lena sera bien mise au courant de qui il est. Elle sera très bien que c’est lui qui aura tué son père et que s’il la fait c’est pour une bonne raison. Après tout, Nathan n’avait pas tiré sur le père de Lena simplement parce que c’était un criminel. Non. Il avait tiré sur lui parce qu’il avait tué sa mère et que la seule chose que Nate voulait c’était se venger. Bon, Lena aussi voulait se venger mais sachant que c’est Nathan qui a tué son père, ca change un peu tout ce qu’elle comptait faire à la base de l’assassin de son père. Au moins, c’est sur qu’en entendant la première remarque de la sœur de Nathan, elle n’a pas vraiment l’air de l’apprécier et puis de toute évidence, elle a totalement raison de réagir de cette façon. Bon par contre, elle ne préféra rien dire puisque de toute façon, ca aurait empirer la situation. Une chose est sure, si elle cherchait à la toucher, elle y arrivais parfaitement surtout quand elle fit sa deuxième remarque. Elle baissa d’ailleurs légèrement la tête. C’est sur que Lena n’a pas choisi d’avoir un père meurtrier. Et même si elle était au courant de ce qu’il faisait de ses journées, ce n’est pas pour autant qu’elle appréciait. Bon là il faut quand même avouer qu’elle se sentait plutôt mal à l’aise. Par contre, elle a bien noté que Nathan était en train de la défendre. Elle releva la tête vers Nathan lorsqu’il fit sa dernière remarque.

    T’as pas a être désolé… C’est moi. J’aurais jamais du venir…

    Elle continua de le regarder quelques secondes dans les yeux avant de se diriger une nouvelle fois vers sa voiture. Bon cette fois, ce n’était pas vraiment la peine de dire qu’elle n’avait pas tardé avant de démarrer la voiture pour ensuite rentrer chez elle. Il valait mieux qu’elle s’en aille de toute façon si elle ne voulait pas se recevoir le poing de Jenny dans la tronche. Bon par contre, en ce qui concerne de revoir Nathan, on verra bien hein…

_________________


    » FEELINGS DOESN'T BE CONTROL...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jenny Cooper

avatar

Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 15/07/2008

Feuille de personnage
Groupe: Partisans
Relations:

MessageSujet: Re: Dure semaine [Lena]   Lun 21 Juil - 18:15

    Pourquoi il réagissait comme ça? Si Jenny était désagréable c'était pour venger son frère, et pour se défouler aussi par la même aucasion. Elle savait que Lena ne l'avait pas dénoncé, mais elle avait tiré sur son frère et il n'y avait que cette pensée dans la tpete de Jenny. Lena n'avait rien dit au sujet de son père ni au fait qu'il faisait partit de cette bande, mais Jenny l'a verrait toujours comme l'a personne qui a faillit lui retirer son frère. Jenny devait quand même être un minimum reconnaissante envers la jeune femme. Jenny croisa le regard de son frère, elle soupira, puis elle regarda la jeune femme avant de lui adresser la parole.

    _Merci de n'avoir rien dit...

    Jenny n'était pas très fière de dire ça... Elle aurait pu également la remercier de ne pas savoir tirer car à quelques centimètres près c'était le coeur de Nathan qui aurait tout pris et en ce moment il ne serait pas debout devant la maison, il serait certainement au cimetière. Si elle avait dit ça c'était parce que son frère n'avait pas l'air très content et elle n'avait pas envie de se prendre la tête avec elle à cause de cette fille.
    La remarque de Jenny au sujet du père de Lena avait été un peu déplacée c'est vrai mais c'était sortit tout seul, Jenny avait dit ce qu'elle pensait, elle n'avait pas spécialement eu envie de faire du mal à Lena, mais après tout ça ne dérangeait pas Jenny de l'a faire souffrir, après tout on récolte ce que l'on sème, alors Lena ne devait pas s'attendre à ce que la jeune Cooper prenne bien le fait qu'elle ai tiré sur son frère.
    Lorsque Nate lui dit que ça suffisait comme ça, elle affronta son regard. Jenny avait l'impression de voir son père à travers Nate, il lui ressemblait vraiment, et sachant que Nathan avait haussé la voix là, ça lui rappelait lorsqu'elle était plus jeune et que son père l'a disputait après qu'elle ai fait une bêtise.


    _C'est vrai mais Maman n'a jamais fait de mal à qui que ce soit, c'était quelqu'un de bien et elle est morte alors qu'elle n'avait rien demandé.

    Non leur mère était une mère remarquable, une bonne épouse. C'était quelqu'un de bien mais pourtant ce meurtrier avait prit la vie de leur mère qui n'était qu'une innocente, elle n'avait jamais rien fait de mal et pourtant maintenant ça faisait deux ans qu'elle les avait quitté. Et Jenny avait toujours trouvé ça injuste.
    Quand elle y pense, Lena n'était même pas capable de se défendre toute seule, c'était Nathan qui prenait sa défense... Il prenait la défense de la fille qui l'a fait souffrir... Il était vraiment pas net. Elle fit de grands yeux lorsqu'il lui dit qu'il espèrait bientôt l'a revoir... Mais il était vraiment pas net... La revoir? Après tout ce qu'elle lui a fait? Nathan avait de la chance d'avoir reçu une balle, car sinon elle l'aurait tapé un bon coup histoire de lui remettre les idées en place, mais comme elle n'avait pas envie de lui faire encore plus mal, elle se controla et ne fit rien.
    Lena commença à enfin s'éloigner, oui qu'elle parte sinon Jenny allait lui mettre des coups de pieds aux fesses et au moins ça l'a ferait vite déguerpir^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dure semaine [Lena]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dure semaine [Lena]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Combien de temps dessinez-vous par semaine?
» ENID BLYTON SERAIT-ELLE UNE DROGUE DURE?
» Semaine des blondes 4
» Vendredi,plus beau jour de la semaine?
» [INFO] Coque plastique dure soft touch

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blind Justice :: La ville :: &. QUARTIERS RESIDENTIELS :: MAISON DE NATE ET JENNY-
Sauter vers: